UN PEU D'HISTOIRE

 

 

 

L’Alouette de Cobourg

 

 

 

Une couleur,  trois dessins

 

            Née dans la région de Cobourg en Allemagne à la fin du 19ème siècle à partir d'un pigeon de ferme, la race a gardé en héritage l'essentiel de ses qualités d’origine : un pigeon de forme allongée, sportif, vif, alerte, actif, qui vole très bien. Ces caractères sont d’ailleurs garantis par le standard quand il évoque des rémiges longues et larges, un plumage serré et une masse qui est toujours restée dans le domaine du raisonnable.

 

            L’autre caractéristique essentielle de l’Alouette de Cobourg est sa couleur argentée, claire et lumineuse, déclinée en trois dessins : sans barre, barrée et écaillée. Les barres et l’écaillage sont ici portés à un rare point de perfection. Ajouter à cela ce nuage ocre sur la poitrine, qui identifie l’Alouette à coup sûr pour le grand public, et voilà, rapidement brossées, les particularités de la race.

 

Si l’Alouette de Cobourg se rencontre aujourd’hui un peu partout en Europe, notamment en Belgique, Hollande, Italie, Suisse, Autriche, République Tchèque, Danemark…, le Club Français de l’Alouette de Cobourg est le 2ème en Europe, après le Club du pays d’origine, l’Allemagne.

 

            Grâce à un politique d’échanges franco-allemands réguliers à travers des expositions communes, la race a fait d’énormes progrès depuis vingt ans. Le rassemblement annuel des éleveurs autour des championnats de race sont l’occasion d’expliciter et d’harmoniser les priorités de la sélection. La vie des races de pigeons a toujours été une aventure collective. La progression ne peut se faire qu’à travers les confrontations, les discussions et les échanges.

 

 

 

Partagez votre site

L'Alouette de Cobourg

Sélectionnée depuis la fin du 19ème siècle dans la région de Cobourg en Allemagne, cette race est remarquable par la délicatesse de ses coloris pastels. 

Elle existe en trois variétés : sans barre, barrée et écaillée.

Mise à jour le 26/09/2018

12h16